garantie de concurrence

Le déploiement d’un réseau en fibre vient en complément des réseaux existants dans l’immeuble, dont le réseau téléphonique. Ce n’est pas un réseau de substitution mais un réseau alternatif qui ne limite en aucune manière l’accès aux différents réseaux de l’immeuble. Les occupants de votre immeuble ne souhaitant pas bénéficier d’un raccordement optique peuvent, bien entendu, le refuser et ont la garantie de continuer à accéder aux services auxquels ils ont souscrits, par exemple sur leur réseau téléphonique traditionnel.

Le réseau que Free déploiera dans votre immeuble ne privera pas pour autant ses habitants de la possibilité de choisir un autre prestataire pour leurs besoins fibre.

 

D’autre part, le choix d'architecture FTTH P2P fait par Free présente l'avantage pour les gestionnaires de l'immeuble, comme pour les collectivités locales garantes d'une utilisation optimale du domaine public, d'une véritable possibilité de mutualisation évitant les redondances et nuisances inutiles, gage de concurrence pour le consommateur final et de liberté du choix d'architecture pour les opérateurs.

 

En effet, Free mettra son réseau à disposition de tout opérateur ou fournisseur de services qui lui en fera la demande, par le biais d’une offre de dégroupage :



bulet Au point de concentration d'abonné (également appelé NRO pour Noeud de Raccordement Optique), Un point de concentration de type NRO donne instantanément accès en zones denses à des centaines d’immeubles, représentant plusieurs dizaines de milliers d’accès.

 

Une offre de dégroupage au NRO évite ainsi aux autres opérateurs d’aller raccorder à nouveau individuellement chaque immeuble et chaque abonné. Cela permet en conséquence à l’opérateur intéressé par l’offre de dégroupage de Free de pouvoir répliquer son offre dans des conditions techniques et économiques optimales.

 

La concurrence est alors immédiatement accessible sur l’ensemble des immeubles desservis par le réseau Free, et non immeuble par immeuble.

 

Autre avantage d’un dégroupage au NRO, une occupation plus rationnelle du génie civil et des sous-sols, c'est-à-dire moins de travaux de voiries et dans les immeubles, donc moins de nuisances pour les habitants et l'assurance de disposer plus rapidement et massivement d'offres concurrentes. Ce mode opératoire reprend les principes qui ont fait leur preuve dans le cadre du dégroupage de la boucle locale cuivre (accès au niveau du central local, plutôt qu’au niveau des armoires de quartiers ou points de raccordement d’immeubles) qui a permis le succès des offres Haut Débit ADSL actuelles.



bulet Au niveau du point de mutualisation (PM)

Chaque local équipé par Free disposera de liaison optique au moyen d'un support multifibes indépendantes, dont une sera directement raccordée au NRO (pour mutualisation avec les opérateurs qui s'y trouveraient), et les autres étant mise à disposition des opérateurs qui souhaiteraient atteindre directement l'immeuble au niveau du point de mutualisation établi, conformément à la loi "LME" du 4 août 2008 en dehors des immeubles desservis.

 

Free est donc le premier opérateur en mesure d’apporter aux gestionnaires immobiliers les garanties d’interopérabilités les plus étendues : la mise à disposition d’une continuité optique de nature à permettre à chaque opérateur y accédant de pouvoir disposer de la maîtrise de ses choix technologiques aussi bien au niveau d’un NRO qu’au niveau du PM desservant ou ou plusieurs immeubles d'une zone (sous réserve de présence des opérateurs tiers au NRO et/ou PM).